Close

Traitement Automatique des Langues : faire parler les ordinateurs

LE TAL : UN DOMAINE SCIENTIFIQUE PASSIONNANT EN PLEINE EXPANSION, A FORTS DEBOUCHES DANS L'INDUSTRIE, LA RECHERCHE, L'ENSEIGNEMENT

L’objectif théorique du TAL (Traitement automatique des langues) est de produire un modèle informatique qui simule notre capacité à parler et à comprendre les « langues naturelles » comme l’anglais, le français ou le russe, par opposition aux langues artificielles telles que la programmation ou le langage informatique.

Avec l’explosion des données numériques, la formation d’ingénieurs et de chercheurs capables de les valoriser est devenu un enjeu majeur pour l’avenir, tant en termes d’opportunités commerciales (e-commerce, systèmes de recomme[a]ndation, résumé automatique, traduction multilingues, etc.) que de bouleversements sociopolitiques (e-éducation, détection d’opinions, prédictions de comportements, etc.).

En France comme à l’international, les PME, les startups de haute technologie et à forte composante R&D et les centres R&D des grands groupes et autres géants du web recrutent des profils capables de contribuer au développement de systèmes permettant de gérer et de valoriser les données textuelles (pages web, tweets, courriers électroniques, blogs, messages sur les réseaux sociaux, textes institutionnels, archives numériques, livres numérisés…).

Master Traitement Automatique des Langues proposé par l'IDMC

A LA FRONTIERE DE L'INFORMATIQUE, DES MATHÉMATIQUES, DE LA LINGUISTIQUE ET DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
Etudier le TAL, c’est étudier la linguistique (quelles sont les règles qui définissent une langue ?), l’informatique (comment programmer des modèles qui permettent de convertir des données en texte ou, au contraire, d’interpréter le contenu d’un texte) et les approches formelles (probabilités, statistiques).

Le TAL a de nombreuses applications : traduction automatique, dialogue humain-machine, résumé automatique, détection d’opinions, apprentissage assisté par ordinateur (e.g., génération automatique d’exercices pour l’apprentissage des langues), simplification de textes pour faciliter l’accès au contenu, etc.

Le Master Traitement Automatique des Langues (TAL) s’intéresse donc à la modélisation, l’automatisation et au traitement informatique de la langue naturelle, des contenus et des connaissances pour conduire à la conception de nouvelles interfaces vocales, moteurs de recherches, outils de traduction automatique, e-learning ou apprentissage assisté par ordinateur…

MASTER 1 TAL
MASTER 2 TAL

Vous aimerez le Master TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES LANGUES si vos centres d'intérêts sont...

Informatique, mathématiques

  • Logique
  • Probabilités
  • Statistiques
  • Algorithmique
  • Programmation
  • Systèmes d'information

Intelligence artificielle

  • Reconnaissance vocale, traitement de la parole (speech processing)
  • Web sémantique (recherche intelligente en langage naturel)
  • Traitement du texte (brain trending, analyse des sentiments)
  • Réseau de neurones

Linguistique et Sciences Humaines et Sociales

  • Linguistique
  • Sciences du langage
  • Philosophie du langage
  • Philosophie de l'esprit
  • Outils informatiques pour le TAL
  • Communication langage

De la théorie à la pratique

  • 1 projet transversal par semestre en Master 1
  • 1 projet global sur des problématiques de recherche en Master 2
  • 6 mois de stage en Master 2

Zoom sur le Master Traitement Automatique des Langues

A partir de la rentrée 2018-2019, le Master Traitement Automatique des Langues est un parcours à part entière en Erasmus Mundus.

Master Traitement Automatique des Langues : les points forts

BAC +5
EN PLEIN
ESSOR

PRESENTIEL
+ 6 MOIS
DE STAGE

INSERTION PRO
OU RECHERCHE

ERASMUS
MUNDUS

EN RESUME...

Vous recherchez une formation BAC +5 mixant l'informatique, le traitement de la parole, le traitement du texte et le traitement des connaissances ?
Vous aimez travailler en équipe pluridisciplinaire et apprécier appliquer la théorie à la pratique ?
Accéder à des débouchés professionnels passionnants, réaliser une thèse dans la recherche publique ou rejoindre de grands laboratoires privés vous tente ?

Le Master Traitement Automatique des Langues vous ouvre ses portes !